Le respect de l’environnement

UN GESTE QUOTIDIEN

pour la nature

L’imprimerie UTIM est détentrice de la marque Imprim’Vert depuis 2006.

Ainsi, UTIM s’engage à n’utiliser que des encres végétales, ainsi que des papiers recyclés ou étant fabriqués dans une logique de développement durable.

UTIM gère également ses déchets solides et liquides de manière éco-responsable.

logo
imprimvert2

Pourquoi Imprim'Vert ?

  • Nécessité de préserver l’environnement afin de maintenir notre cadre de vie et celui des générations futures.
  • Volonté de réduire les impacts environnementaux liés à l’activité de notre imprimerie en mettant en pratique des comportements simples et faciles à adopter.
  • Une marque reconnue depuis plus de 14 ans et adoptée par 2250 sites de production en France et en Europe.
  • Un réseau national de 200 référents, accompagnant les imprimeurs dans leur démarche environnementale.
  • Un cahier des charges basé sur cinq critères simples et précis.

Les 5 principes

1. Élimination conforme des déchets dangereux

Elle consiste à valoriser et traiter les déchets dans les conditions propres à éviter pollutions et nuisances.

Les déchets liquides :

  • Chimies plaques et films
  • Solvants de nettoyage usagés
  • Déchets liquides ou pâteux d’encre, de colle,

    de vernis, huiles, gommes
  • Solution de mouillage usée
  • Eaux de dégravage (en sérigraphie)
liquidedangereux Image UTIM imprimeur

 

Les déchets solides :

  • Chiffons souillés
  • Cartouches jet d’encre et toners
  • Pots d’encres
  • Déchets d‘Équipements Électriques et Électroniques
  • Emballages souillés (bidons, aérosols…)
encres Image UTIM imprimeur

Recommandations :

  • Réduire à la source (moins de gaspillage par une utilisation optimale des produits).
  • Déposer les déchets dans les containers prévus à cet effet.
  • Stocker les déchets dans de bonnes conditions (conditionnements étanches et maintenus fermés).
  • Respecter les systèmes de collecte mis en place dans l’entreprise et de la traçabilité (BSD conformes).

2. Sécurisation des stockages

Elle doit garantir l’absence de risque pour les opérateurs et de pollution des sols ou des réseaux (eaux usées et pluviales) en cas de fuite de contenant.

 

picto Image UTIM imprimeur

Tout produit étiqueté avec l’un des pictogrammes ci-dessus doit être en permanence sur rétention.

Recommandations :

  • Munir d’une capacité de rétention étanche et suffisamment dimensionnée tout stockage de liquide susceptible de créer une pollution de l’eau ou du sol.
  • Organiser le stockage de manière à séparer les produits incompatibles entre eux (par exemple produits inflammables et produits comburants).
  • Utiliser des équipements de protection adaptés (gants, lunettes) lors de la manipulation et l’utilisation de produits dangereux.

 

 stockage Image UTIM imprimeur

3. Non utilisation de produits toxiques

Elle consiste au retrait des produits cancérigènes, mutagènes ou neurotoxiques des ateliers d’impression.

toxic Image UTIM imprimeur

Tout utilisation de produit étiqueté « toxique » est interdite !

 

Recommandations :

  • Utilisation de substituts en alternative au trichloréthylène (privilégier les produits à point éclair élevé).
  • Vérification de la fiche de sécurité avant toute utilisation de nouveaux produits.fds Image UTIM imprimeur

 

4. Sensibilisation environnementale

La préservation de l’environnement est l’affaire

de tous : collaborateurs, fournisseurs, clients…

Pour toutes les entreprises :

Sensibilisation des salariés (affichage dans l’atelier,   réunion de présentation, formation…).

Pour les entreprises utilisant exclusivement des technologies d’impression numérique :

Mise en place d’un plan de communication à destination des clients (affiches, flyers, site internet, réseaux sociaux, e-mailing, …).

Recommandations :

  • Afficher en atelier les bonnes pratiques et les étiquetages des fûts. Renouveler régulièrement ces affiches et étiquettes d’identification pour éviter toute dérive.
  • Former les nouveaux entrants sur les bonnes pratiques environnementales et les procédures mises en place dans l’entreprise.
  • Mettre en valeur les bonnes pratiques environnementales auprès des clients de l’entreprise.

5. Suivi des consommations d’énergie

Prendre conscience de la part importante que constituent les consommations énergétiques dans les charges de l’entreprise et encourager la mise en œuvre d’actions de réduction de celles-ci.

Un suivi trimestriel obligatoire :

  • Électricité
  • Gaz
  • Fioul
  • Autres sources d’énergie…

 

Recommandations :

  • Mettre en place un outil de suivi ou utiliser ceux proposés par Imprim’Vert®, qui permettent de fournir des indicateurs montrant l’évolution des consommations en fonction de l’activité.
  • Encourager les bonnes pratiques visant à économiser l’énergie (éclairage, chauffage, …).
  • Prendre en compte la donnée énergétique dans les choix technologiques (process, investissement, …).
eco-hands